Skip to content

Debriefing Yosemite…

June 8, 2015

Bon, le coeur n’y est plus…

Yosemite est le pire du pire! Encore un effort et Mac OS sera aussi inutilisable qu’un PC sous Windows. Je suis juste réaliste (et ceux qui me connaisse savent que je n’exagère jamais). Voici tous les défauts rencontrés:

Vitesse.

Alors on bat tous les records de lenteur. Au début, j’ai cru que c’était Spotlight qui faisait des siennes. Mais non… Et pourtant, j’ai désactivé le lissage des polices dont le résultat me semblait peu satisfaisant (en tout cas, le rendu est meilleur sans le lissage sur un MacMini, peut-être une histoire de goût).

Il y a sûrement un truc qui bloque la machine mais quoi? J’ai supprimé des programmes et j’en ai pas ajouté (du moins je crois pas). Sur le Mac Mini du bureau, en revanche, ça marche normalement (mais il est boosté à 8Go de RAM contre 4Go pour mon iMac).

FaceTime (le skype de Apple): le temps de lancement est supérieur à 30 secondes. Incompréhensible surtout quand on reçoit un appel entrant. Il faut attendre pour décrocher.

Le pire du pire: Apple a décidé de mettre une barre de permettant de voir où en est le chargement du système au lancement!!! Mais pourquoi? Le Mac met du temps à démarrer, plus de temps qu’avant. Maintenant, on est bien obligé de le voir. Ils veulent peut-être concurrencer Microsoft.

Le centre de notification

Eliminé le centre de notification en priant pour qu’il me garde les pastilles. Je déteste avoir un message, même discret dans ce truc en haut à gauche. Seul avantage: y trouver la calculatrice. J’ai désactivé la météo et tous ces trucs qu’on veut me forcer à utiliser et dont je n’ai pas besoin.

Pour la météo: j’ouvre la fenêtre (du salon, pas du Mac).

Désactivé la messagerie instantanée: un truc que j’ai toujours haï. On m’envoie un mail et je répond quand j’ai le temps. Je suis asocial, et puis c’est tout. iMessage est uniquement actif sur mon iPhone pour éviter de payer le roaming SMS.

Du coup, le dashboard est plus simple: de toutes façons, ils ont décidé de le supprimer! C’était pourtant génial et plus sympa que ce centre de notification inutile (je l’ai ouvert pour écrire cet article, il n’y a rien dedans).

Spotlight

J’ai toujours adoré Spotlight. Pourquoi Apple l’a rendu inutilisable? Avant, il prenait l’écran complet, le preview n’était pas limité à un 1/3 de mon écran. La liste était plus longue (là, elle est coupée et il faut faire défiler). Pourquoi avoir mis Spotlight au milieu de l’écran? Sans doute pour protéger le centre de notification qui se positionne au même endroit que l’ancien Spotlight!

Safari

Je m’en fiche. Je n’ai jamais beaucoup utilisé Safari parce que je ne le trouvais pas très pratique ni très intéressant. J’ai toujours préféré Chrome ou Firefox. Mais jusqu’à récemment, il était utilisable. Ce n’est plus le cas. Je l’ai ouvert et j’ai pris peur. Je l’ai refermé tout de suite.

La première fois, il a volé les signets de mon Chrome. Hors, chez moi, chaque navigateur a ses propres raccourcis. Parque Firefox sert à surfer et Google à programmer. Pas content du tout.

Ensuite, Apple veut me faire découvrir son jouet: mais je m’en fiche. Je veux surfer. Et bien, c’est devenu impossible.

Au deuxième lancement, il a quand même demandé si je voulais conserver les signet de Chrome. Et bien non. Par ailleurs, les sites proposés par défaut (Disney, et autres), ça me rappelle trop la pub quand Internet Explorer voulait me faire aller sur MSN.

Bref, ouvert par erreur et supprimé de la barre de tâche.

iTunes

inutilisable. C’était le cas avant, mais là on a atteint des sommets. En plusieurs mois, j’étais presque arrivé à comprendre ce programme censé gérer ma bibliothèque musicale (pour mettre les musiques sur mon iPhone). Perte de temps, toute l’interface revu et corrigé façon dynamite.

Tout d’abord: il n’est plus possible de synchroniser l’iPhone et mon Mac. Fini! Pour que mes contacts et mes calendriers soient synchronisés, il faut que j’active iCloud! Vente forcée, j’adore…

Ensuite, j’ai perdu mes sonneries personnelles (eh oui, me demandez pas comment). Sauf que je n’ai qu’une seule sonnerie personnalisée pour les sociétés qui me vendent des fenêtres et sont systématiquement black listés plus un taré qui m’appelle de temps en temps à 23h. Et bien, il m’a appelé ce week-end et la sonnerie “silence” n’était plus là.

Photos (ex iPhotos)

Bof. Revu et dynamité. Aussi. Les évènements ont disparu. Ce n’est pas une grande perte sauf que les 1250 évènements de mon iPhotos ont été repris et heureusement parce que c’était comme ça que je classais les photos. Maintenant, c’est différent. Et merde, les photos elles sont en vrac maintenant.

Conclusion

J’attends ce que va dire l’autre clown de Apple, le Tim Cook. En espérant qu’il va faire un mea culpa pour la merde qu’il a fourni. S’il annonce de nouvelles fonctionnalités, je prends une sauvegarde de mon vieux Mavericks et je formate mon Mac pour lui redonner vie avec un OS X digne de ce nom.

Advertisements

From → Other

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: