Skip to content
Tags

Le bitCoin déflationniste?

February 11, 2014

Souvent, lorsque j’entends parler de Bitcoin, j’entends dire que cette devise est “déflationniste”. Pourquoi donc? Tout simplement parce qu’elle ne permet pas de faire fonctionner la planche à billets:

Les bitcoins sont créés à un rythme décroissant et prévisible. Le nombre de nouveaux bitcoins créés chaque année est automatiquement réduit de moitié au fil du temps jusqu’à ce que l’émission de bitcoins s’arrête complètement avec un total de 21 millions de bitcoins en circulation. (bitcoin.org)

D’un autre côté, le BitCoin n’étant pas une devise réelle (elle n’est adossée à aucune économie), c’est sa valeur de conversion qui est intéressante. Hors, aujourd’hui, la valeur du bitcoin augment pour atteindre 700$ le BitCoin (contre 1$ il y a 2 ans). On pourrait donc dire que c’est tout le contraire qui se passe.

En effet, de part le fait qu’il y a de plus en plus de demande mais que le BitCoin est rare, sa valeur grimpe: c’est le principe connu de l’offre et de la demande. Dans ce cas, on peut se demander si le BitCoin est réellement déflationniste: au contraire, il serait spéculatif. Tellement spéculatif qu’il en devient… déflationniste.

En effet, avec 1000 BitCoin, je pouvais m’offrir un iMac en 2012; aujourd’hui, je peux m’acheter une maison! Bref, il est effectivement déflationniste du fait que conserver ses BitCoins permet d’acheter plus. C’est typiquement de la déflation basée sur de la spéculation. Cela se produit de façon identique avec d’autres devises: si j’ai acheté de la roupie indienne en septembre 2013 et que je la revend en février 2014, je fais une plus-value de 21% (voir historique INR/EUR). Même principe.

Le principal problème du BitCoin vient de là: sa création est mathématiquement contrôlée: elle ne dépend pas des transactions effectuées. Pour qu’une devise virtuelle puisse fonctionner, je pense que celle-ci doit offrir une plus grande stabilité dans sa conversion en devise locale et permettre d’adapter sa création à des règles plus subtiles. En effet, le système de la planche à billet n’est pas foncièrement mauvais car son but est de stabiliser l’économie d’un pays. Il faudrait donc permettre une création de monnaie proportionnelle aux besoins. En revanche, je ne sais pas sur quels facteurs il faudrait s’appuyer…

Advertisements

From → Other

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: